Cinéma/Culture/Découverte

My Little Princess, ce vilain conte de féés

Mise en page 1

My Little Princess est un film franco-roumain réalisé par Eva Ionesco, où elle met en scène sa propre enfance. Ce film a reçu le soutient du Centre National de Cinéma avec une avance sur recette, ce qui prouve à quel point le président du CNC a cru en ce projet.

histoire

Hannah, une artiste photographe extravagante est fascinée par la beauté de sa fille, lui demande tout naturellement de devenir son modèle. La fillette d’une dizaine d’années se prête au jeu. Tout cela l’amuse jusqu’au jour où sa mère lui demande de se dénuder devant l’objectif et de prendre des pauses suggestives, dans une ambiance érotique et psychédélique.
Nous assistons alors à la descente aux enfers de cette jeune fille, trop vite familiarisée avec la sexualité et l’érotisme. La famille implose et le couple mère-fille se déchire.

19215410_fa1

avis

J’ai trouvé le film extrêmement bien réalisé. Dans un monde où les jeunes filles veulent grandir trop vite, My little Princess nous sensibilise sur les conséquences d’une sexualité précoce dans la vie des enfants.
L’atmosphère est parfois oppressante, étouffante. On déteste cette mère qui détruit son enfant à petit feu et la met en danger en la poussant dans les bras d’hommes beaucoup plus vieux qu’elle. En même temps, on a la sensation qu’elle aime terriblement sa fille et que c’est pour cette raison qu’elle veut la montrer au monde entier. On assiste, impuissants, à l’évolution de cette enfant qui lance des insultes à tout bout de champ, qui fume et se ballade avec très peu de tissu sur son corps. Et au milieu de cette apocalypse familiale, il y a Mamie, interprétée par Georgetta Leahu, rongée par le comportement de sa fille.

photo-My-Little-Princess-2010-5
Pour le rôle de la mère, Isabelle Huppert est géniale, on le sait, mais la vraie révélation du film est la jeune actrice Anamaria Vartolomei. Pour moi, elle n’a fait aucune fausse note. Ce petit bout de femme maniéré, obligé de porter du maquillage à outrance et des talons hauts pour son rôle est époustouflante tant sa persuasion est bluffante.

Je ne peux que vous conseiller d’aller voir ce film. Les acteurs sont géniaux et le fait que l’histoire soit vrai nous touche encore plus. Eva Ionesco nous rappelle à quel point il faut protéger les enfants de cette surexposition de l’érotisme et de superficialité. Les petites filles veulent grandir trop vite et découvre leur sexualité de plus en plus tôt. Eva nous en montre les conséquences psychologiques.

procèsEva Ionesco a porté plainte contre sa mère pour les clichés qu’elle avait réalisé d’elle lorsqu’elle était enfant (de 4 à 12 ans). Elle demandait alors 200 000. En décembre 2012, Irina Ionesco est condamnée à verser des dommages et intérêts à sa fille pour atteinte au droit à l’image et à la vie privée.

Publicités

19 réflexions sur “My Little Princess, ce vilain conte de féés

  1. Salut à toi ! ce film me tente beaucoup, le thème est passionnant et d’actualité (cf. l’interdiction en France des concours de mini miss qui moi me choque terriblement. On ne doit pas transformer en « femme » ces enfants, je trouve cela malsain. Laissons aux enfants et pré ados le temps de se découvrir par eux même, en prenant leur temps, ne brûlons pas les étapes. Je souscris à ton propos dans ta note. J’espère que mon cinéma va le diffuser ou alors je le verrais en DVD. Toujours un plaisir de venir sur ton blog si riche. Bonne journée et @plus tard sur wordpress !
    Frédéric.

    • Oui, je suis également choquée par ces concours de mini miss (qui font plus plaisir aux parents qu’aux enfants…).
      J’espère que tu pourras le voir, ce film est vraiment très intéressant et très bien tourné !
      Merci pour ton commentaire 🙂

  2. J’ai adoré ce film, il est dur et fort! J’ai vraiment adoré les différentes étapes du développement de la petite qui au départ en avait honte et puis au fur et à mesure commence à accepter ce « jeu » si on peut dire ça comme ça!

  3. GEORGETTA LEAHU (ma mère) qui jouait mamie est décédée le 1er juin 2014 paix à son âme. Le film sera notre meilleur souvenir de notre mère.

Je profite de ma pause pour poster un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s