Web

Facebook, la fin du règne ?

Facebook a été créé en 2004 par Mark Zuckerberg sous le nom de « The Facebook ». Initialement, le réseau social s’adressait aux étudiants de l’université d’Harvard. Avec l’aide de sa bande d’amis, Zuckerberg élargi le champ de son site dans d’autres université, telles que Yale, Columbia jusqu’à aller au Canada.

04262050-photo-facebook-zuckerberg

Le « The » disparait pour laisser place à « Facebook » uniquement.
En 2005, soit un an seulement après sa création, les étudiants passent à l’étape supérieure : les lycées. Puis ils finissent par élargir leurs membres à des employés de géants économiques tels qu’Apple.
En 2006, le Monde entier peut créer un compte.
Livres et films sortent alors sur la vie de Zuckerberg et sur la naissance du réseau social le plus populaire de la planète.
Plus qu’un site internet, Mark Zuckerberg a créé une véritable révolution communautaire. A l’heure d’une société de coopération, de reconnaissance sociale et de groupes communautaires, Facebook n’a pas trop de mal à se faire une place. Oui mais voilà, cela fait maintenant 7 ans que le Monde connait ce réseau social et n’a-t-il pas envie de passer à autre chose ?

outilcom

Facebook a révolutionné le Monde du Web parce qu’il a permis à tous d’être connectés n’importe où, n’importe quand. On n’avait jamais vu ça. Créer sa propre communauté grâce à la catégorie « mes amis », liker des commentaires, chater, etc. Le but, c’est le partage et la communication. Alors oui, au début c’était bien parce que c’était tout nouveau. Sauf que maintenant, il y a tellement de moyens de partager et de communiquer que Facebook s’est fait dépassé par sa propre popularité.
Alors que Twitter est LE réseau d’information par excellence, Facebook, lui, n’est qu’un moyen de retrouver les gens avec qui on n’a pas couché au lycée et d’espionner son ex. Je caricature mais l’aspect communicationnel de Facebook a disparu puisque aujourd’hui, la communication est partout. Nous n’avons plus besoin de facebook pour être connectés ou partager.

mark-zuckerberg-032613

La nouvelle application SnapChat prend le relais. Au départ, Facebook était réservé aux étudiants, aujourd’hui certains retrouvent leurs parents, voire leurs grands parents. Difficile de mettre des photos de soirée quand on peut être espionnés à tout moment. Et surtout, l’ado se dit « comment considérer un truc cool si mes parents l’utilisent ».
Entre les photos sans commentaires d’Instagram et les photos compromettantes à durée de vie limitée de SnapChat, Facebook est une fois de plus à la traîne.
Tout comme MSN l’est devenu, FB est « out ».

hasbeen

Nous sommes dans une société de modernité, bercée par l’idéologie du changement et de l’innovation. Tous les ans, un nouvel iphone, de nouvelles tablettes, de nouvelles applications, de nouveaux sites, du nouveau, du nouveau, du nouveau.

Le Monde a été habitué à ce qu’on lui propose toujours plus de Nouveauté, surtout la jeunesse. Et c’est justement elle qui déserte Facebook.
Et oui, 7 ans ça va. Au-delà, c’est trop !
La seule innovation du site était de modifier un peu l’interface et les options. Wouhou ! Facebook stagne mais le Monde continue de tourner. Instagram est apparu et Facebook est déserté. J’avoue moi-même aller moins sur Twitter depuis que j’ai Instagram. Parce que nous faisons partie de cette génération qui délaisse l’Ancien au profit du Nouveau.
La seule chose qui fait encore tenir le réseau social, c’est notre narcissisme et surtout… les moyens financiers du géant américain. Ses revenus ont diminué en 2012 mais en 2013, Facebook intègre le groupe des 500 entreprises les plus importantes des Etats-Unis.
L’argent est toujours là mais la communauté est déjà bien loin. Le développeur Adam Ludwin a rassemblé un focus group de 20 personnes de moins de 25 ans. « On en a assez de Facebook » ont-il dit.

Certains n’hésitent pas à faire des vidéos sur Youtube pour inciter les gens à quitter Facebook. C’est le cas de l’artiste Ross Gardiner.

La société doit sûrement se rendre compte de son déclin de popularité puisque Zuckerberg a racheté Instagram et il ne cesse de créer de nouvelles options sur Facebook (vidéo, partage de photos éphémères, nouvelle version du newsfeed, etc). Pas sûre que tout cela renforce les liens entre les jeunes et Facebook. Même si, je l’avoue, j’aurais bien aimé avoir l’idée de ce réseau social avant Zuckerberg, il faut se rendre à l’évidence : Facebook… c’est fini. Chaque être vivant possède des phases de 7 années tout au long de sa vie. Après 7 ans de bons et loyaux services, Facebook s’est essoufflé et a dépassé le cap des 7 ans.
Place à la Nouveauté.

RIP

Image prise sur Webmarketing.com

SOURCES
Wikipedia
Le Monde.fr
Marie Claire
20minutes.fr
Glamour

Publicités

28 réflexions sur “Facebook, la fin du règne ?

  1. En tout cas, je viens de déconnecter mon profil aujourd’hui justement…!! Plus envies, trop de spams, pas d’échanges…

    • Coincidence… 😉
      Oui FB n’a plus aucun apport communicationnel maintenant. Belle révolution du web mais qui a fait son temps. De plus en plus de gens délaissent ce réseau social. En désactivant leur compte ou tout simplement en n’y portant plus aucun intérêt.

      • Existe-t-il des chiffres sur les désactivations de compte vs les nouveaux comptes ? Maintenant que la société est cotée en bourse elle doit certainement devoir publier certains chiffres.

      • En 6 mois FB a perdu 9 millions de visiteurs outre-Atlantique. En France, plus de 130 000 jeunes (15-25 ans) ont quitté Facebook.
        Le temps de consultation à diminué de 7 minutes en l’espace de trois mois.
        Sur ces même 6 dernier mois, l’audience de Twitter a augmenté de 13%, ce qui représente 1 million de personnes.

    • Oui pareil. Je ne m’y suis jamais inscrite je n’ai jamais apprécié. J’ai essayé de faire un effort à la création du blog et j’ai fini par désactiver mon compte parce que c’est un blocage y a rien à faire.
      Au début je pensais être la seule à ne pas aimer et je me rends compte qu’il y a de plus en plus de Monde qui sature de ce réseau social voire n’ont jamais aimé. Comme tu le dis : nous n’avions pas tord 😉

      • Et pourquoi n’aviez-vous pas tord ? Tout le monde n’est pas obligé d’aimer un service. Le fait que vous estimez que FB est mort, chose qui est encore loin d’etre effective ne vous donnes ni tord ni … raison.
        Personnellement je m’étais inscrit une fois en 2008 pour 1 semaine puis je suis revenu en 2010 quand FB avait permis a mes amis de faire courir le message que j’avais survécu au tremblement de terre de 8.8 qui avait affecté ma région. Depuis lors j’ai utilisé FB régulierement et meme si je ne suis pas un fan de l’interface utiisateur je me communiquer avec mes parents, amis et connaissance facilement, extremement pratique quand on vit a 13’000 km de distance et dans un fuseau horaire différent. Pour raison professionnelles je suis aussi sur Twitter et Google+ mais peu de mes contacts privés s’y trouvent. J’ai également essayé Quora mais pas suffisament pour donner une opinion

      • Je n’ai jamais dit que Facebook était mort, il est juste en fin de vie.
        De plus, je ne dis pas que nous n’avions pas tord parce que nous n’aimons pas facebook, nous n’avions pas tord dans le sens où dès son commencement, nous pension déjà que ça n’allait pas durer, que l’engouement pour FB n’est qu’une questions de temps.
        Je pense pareil pour Instagram et pourtant je suis une grande adepte de ce réseau social. J’adore Instagram mais il finira par s’essouffler aussi.
        Mais ce que je pensais de FB et ce que je pense aujourd’hui d’Instagram n’a rien avoir avec mon engouement pour le réseau social en question.

        Il est vrai que FB permet de faire circuler une information, et par votre expérience personnelle, je comprends que vous voyez Facebook différemment.
        Je ne dis pas que FB n’est pas un bon moyen de communication ou d’information, au contraire. En fin d’article, je dis que j’aurais bien aimé avoir l’idée de Zucherberg. Je travaille dans la communication et j’avoue que FB a été une formidable révolution mais aujourd’hui, le Monde attend quelque chose de nouveau. FB doit faire place à la nouveauté. Et Zucherberg l’a avoué (indirectement) lui-même en rachetant Instagram (je reste sur l’exemple d’Instagram c’est vrai mais je trouve que c’est le plus significatif). Instagram est neuf, frais et nouveau et tout le monde s’en est emparé (comme ces même personnes se sont emparés de FB il y a quelques années). Et Zucherberg l’a bien compris, c’est pourquoi il a racheté Instagram.
        FB reste un outil de communication mais il n’est plus tout neuf…
        En tout cas merci pour vos interventions. Ca me fait plaisir de voir qu’un de mes articles suscite du débat. Le plus intéressant c’est de voir réactions post-rédaction 😉

  2. Je pense que Facebook est un bon outil de communication, sauf que maintenant il est dépassé par tous les réseaux sociaux, il n’a pas réellement su suivre le mouvement, et n’a pas su évoluer comme il le fallait, surtout que les bugs a répétition et les problèmes de privatisation des données n’ont pas aidé la chose. C’est dommage, mais ainsi va la vie.

    • C’est tout à fait ça, il s’est fait dépassé par les autres sans pouvoir s’adapter et proposer de nouvelles choses.
      Il a lancé le phénomène mais n’a pas pu suivre.

      • Comme je les cite dans l’article, je pense notamment à instagram et snapchat.
        Instagram permet d’immortaliser un moment, de dire où on est, de partager des photos avec des amis, tout ça avec un grain de sens artistique et sans obligation de mettre un commentaire à la photo. Instagram est le réseau social de l’instant.
        Et Snapchat, lui, suit le mouvement de l’éphémère : un système de communication et d’information qui ne dure que quelques secondes. C’est un réseau social de la modernité.
        Facebook l’était quand il a commencé parce qu’il a révolutionné l’utilisation du social numérique. Aujourd’hui, il a fait son temps :/

  3. Bonjour, juste pour te dire que je ne sais pour quelles raisons februarysgap.wordpress.com a été supprimé 😦 retrouve moi ici, des bisous et joyeux noël!

  4. Très intéressant ton article, et très bien écrit!
    Je pense en effet que FB s’essouffle, que les gens passent très rapidement a autre chose, même si je pense qu’aucun autre réseau n’atteignera la notoriété qu’avez FB! ,

    • Merci, ton compliment me fait très plaisir !
      Oui effectivement FB a eu une notoriété très importante, jamais connue dans le domaine des réseaux sociaux. Moi je pense qu’il est possible de faire mieux que Zucherberg. Instagram se débrouille plutôt bien je trouve. Il suffit qu’un réseau social plus innovant voit le jour, un réseau social avec une particularité jamais exploitée auparavant. Plus facile à dire qu’à faire… L’avenir nous dira si quelqu’un est capable de faire mieux 😉

      • Oui, en même temps que je disais ça, j’ai pensé à Instagram, après le truc de FB c’était qu’il regroupé vraiment tout, la discussion, le partage de photo, d’événement… C’est assez ouf quand on y pense, le truc c’est qu’instragram est génial dans son genre, mais ne permet pas un panel de possibilité aussi large…

      • Oui c’est tout à fait ça, Instagram est assez limité dans ses options. Il cartonne parce qu’on est dans l’ère du visuel alors pouvoir immortaliser un moment, se sentir artiste à un instant, etc, on adore. Mais comme FB, Instagram s’essoufflera quand un autre réseau social avec un petit truc en plus verra le jour. C’est la loi de l’éphémère qui l’emporte.

      • « Faire mieux que Zuckerberg » ? Dans quel sens ? Si c’est en terme de nombre d’utilisateurs je crois que cela sera difficile, en idée surement il « suffit » de trouver l’idée juste au moment juste.

      • Oui c’est ça, comme tu le dis, il faut trouvé « l’idée juste au moment juste ».
        Facebook a été un véritable bouleversement mais il n’a pas su s’adapter et il est vrai que la génération Y et pire, celle d’après, ne lui facilitent pas la tache. Ces générations veulent de la nouveauté tout le temps et Facebook est présent dans notre quotidien depuis trop longtemps. Alors la jeunesse veut quelque chose d’autre, quelque chose de la même ampleur mais qui lui donnera l’impression qu’on lui propose quelque chose de différent.
        Je ne dis pas que ça sera facile mais je suis certaine que quelqu’un d’autre trouvera l’idée juste au moment juste. Facebook ne va pas mourir, en tout cas pas pour l’instant. Mais il s’essouffle.
        Un autre génie prendra la relève. C’est la dure loi de la Modernité dans laquelle nous vivons.

      • Je crois également que Facebook ne vas pas disparaître ni demain, ni cette année. Même si nous vivons une époque ou tout va de plus en plus vite avant de voir une idée qui réussissent à s’imposer à ce niveau il faudra du temps. A l’époque quand Quora était sorti j’avais lu beaucoup de personnes disant que c’était LA nouveauté; et à voir comment Google+ pédale dans le yaourt on se rend compte que cela n’est pas évident de trouver la solution qui motive la jeunesse. Combien se sont présenté pour supplanter Google comme moteur de recherche ? Quelqu’un se souvient de Cuil qui a duré 2 ans à peine ?
        Ceci dit je méfie des annonces de mort dans le monde de la technologie, je me souviens quand j’avais débuté professionnellement dans le monde l’informatique, en 1981, beaucoup de mes amis se faisaient du souci de mon avenir comme programmeur Cobol, une technologie en voie de disparition disaient-ils. Je ne suis plus actif dans ce domaine mais j’ai encore des contacts et 34 ans plus tard cela existe toujours. L’exemple vaut ce qu’il vaut mais je vais mettre cet article, fort intéressant au demeurant, dans mes signets et une alarme dans mon agenda et on fait le point … le 4 janvier 2015 ?

      • C’est vrai qu’il est difficile de prédire l’avenir des technologies, applications etc. Tout est en mouvement tout le temps surtout dans ce domaine, en étroite collaboration avec le domaine de la communication.
        Pas de soucis, on fait le point dans 1 an 😉

  5. Très bon article ! En ce qui concerne FB, j’ai un énorme problème de conscience. Cela fait des années que je dis que je vais me déconnecter de cette plateforme qui prone le voyeurisme et la procrastination. C’est très pratique lorsque l’on est à l’étranger, je peux garder contacts avec mes potes et ma famille en france (avant on s’écrivait des lettres) facilement et je peux voir tous les événements (soirées, sorties) directement qui sont organisés dans ma ville ou par mes potes. J’avoue, c’est addictif, surtout depuis que j’ai mon blog sur Facebook, j’ai du mal à me dire qu’il faut que j’arrête définitivement. Et pourtant un sentiment contradictoire me dit que je passerais beaucoup moins de temps devant l’ordi pour des choses aussi futiles et que je n’ai pas envie que tout le monde puisse avoir accès à mes données personnelles. Parfois j’aimerais revenir à une vie plus réelle, écrire des lettres, téléphoner. Il me faudra encore un peu de volonté, mais je le ferai un jour pas si lointain. Je n’ai pas d’iPhone ni What’s app et heureusement…

    J’ai vu effectivement que les jeunes générations étaient moins interessées aujourd’hui et que la tendance s’épuisait, les gens revienne à des modes de communications plus simples et c’est tant mieux 🙂 Je te souhaite une bonne année et continue tes articles ! Ils portent à refelxion et à débat.

    • Oui on devient vite addict de tout ce qui est mis à notre disposition (applications, réseaux sociaux, évolutions technologiques…).
      Un jour, il y aura des cures de désintoxication de la vie numérique, je suis sûre !
      Merci du compliment, ça fait plaisir de voir que mes articles portent matière à réflexion 🙂
      Je te souhaite également une très bonne année dans la vie comme dans la blogosphère 😉

  6. …et de collaborer avec la N.S.A. (Snowden) en ouvrant leur base de donné permettant de scanner en temps réelle les échanges de messages sur des millions de murs par jour n’est pas inquiétant ?
    Que savons nous exactement ce FB fait réellement avec ces données récoltées ?
    Pas grande choses.
    Juste que FB est une société privée qui fait des bénéfices par milliards de US$.
    Amicalement
    Viggo

    • Oui c’est vrai, FB détient de informations personnelles sur nous. Il parait qu’il a même accès à notre ordinateur pour connaitre la musique que l’on écoute ou autre.
      Et même lorsqu’un profil est supprimé, FB conserve les données. Et va savoir ce qu’ils en font…
      Internet tout entier est un moyen de communication et connectivité incroyable mais il peut également s’avérer très dangereux…

      • FB…fait des bénéfices par milliards de US$ 🙂
        Ils vendent donc…un service ie. la pub.
        Pour FB il est très facile de faire des différentes catégories de profils avec des données (informations) récoltées par milliards.
        …et FB…comme d’ailleurs également Google sont particulièrement muet ce qu’ils font avec des données personnelles.
        Aux USA cela commence à gronder sérieusement parmi la population. 🙂
        Une myriade de cabinet d’avocats ont ouvert leurs études pour récolter des mandats dans le but de déposer des class actions.
        Amicalement
        Viggo

  7. ..et parmi les autres acteurs qui ont acceptés d’ouvrir leurs BD à la NSA FB est en train bonne compagnie.
    Google, Skype, Twitter, Microsoft.
    …et nous ne sommes encore qu’au début de ces hm… trouvailles.
    Faut bien comprendre il y va de nos libertés fondamentales donc de la protection de nos sphère privées qui sont actuellement bafouées.
    Amicalement
    Viggo
    http://www.b-a-r-f.com

Je profite de ma pause pour poster un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s